Shae Vizla

Espèce : Humaine
Année de Naissance : Inconnue
Année de Décès : Inconnue
Origine : Inconnue
Taille : Inconnue
Fonction : Chasseuse de Primes
Armes : Lance-flammes
Jet-pack
Armure
Vaisseau : Aucun
Affiliation : Mandaloriens
Chasseurs de Primes
Empire Sith des Régions Inconnues

Durant les dernières années de la Grande Guerre Galactique [-3.681/-3.653], Shae Vizla était une chasseuse de primes fréquemment employée par l’Empire Sith des Régions Inconnues pour des missions importantes et risquées. Elle portait une armure très semblable à celles des Mandaloriens mais on ne peut pas affirmer avec certitude qu’elle appartenait à ce fier peuple de guerriers. Si c’est le cas, elle fit partie du petit nombre de chasseurs de primes mandaloriens à avoir accepté de travailler pour l’Empire Sith au cours du conflit, le reste des Mandaloriens étant officiellement neutres.

En -3.653, les deux camps décidèrent de déposer les armes et se rencontrèrent sur Alderaan pour tenter de conclure un traité. L’Empire décida de lancer une attaque surprise contre Coruscant pendant les négociations, ce qui lui permettrait d’être en situation de force. Shae Vizla se vit confier une étape cruciale du Sac de Coruscant : l’attaque du Temple Jedi. Elle stationna sur une des hauteurs de l’édifice, attendant que Dark Malgus et sa compagne Eleena Daru forcent l’entrée. Elle enfila alors son casque et pénétra dans le Temple grâce à son jetpack, et attaqua les soldats républicains qui étaient stationnés sur place. Au cours de l’attaque, qui fut un succès, Shae Vizla tua un grand nombre de soldats tandis qu’un groupe de Sith, qui avaient atterri dans le Temple, assistèrent Dark Malgus en affrontant les Jedi.

Il est fort probable que la jeune femme ait survécu à la bataille et qu’elle continua à travailler en  tant que chasseuse de primes une fois la guerre terminée. Si elle était bien Mandalorienne, il est possible que Shae Vizla ait appartenu au même clan que Tor et Pre Vizsla, deux des leaders de la Death Watch au cours des dernières décennies de la République.

Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2011 Copyright
Publicité
Publié dans Personnages | Laisser un commentaire

Artilleur de TB-TT

Origines : Empire Galactique
Fonctions : Gestion des armes des TB-TT
Leaders : Inconnus 
 
   
  Se considérant eux-mêmes comme les meilleurs artilleurs de tout l’Empire, les hommes chargés de manipuler les canons-laser des puissants quadripodes TB-TT sont entraînés pour travailler en parfaite harmonie avec leurs partenaires, les pilotes de TB-TT.

  Lors de la Bataille de Hoth, si les soldats d’infanterie de l’Alliance Rebelle ne leur causèrent aucun souci particulier, leurs compétences furent en revanche mises à rude épreuve pour venir à bout des rapides et agiles snowspeeders T-47 de l’Escadron Rogue. Certains artilleurs de TB-TT parvinrent cependant à faire mouche et à toucher certains airspeeders ennemis en plein vol, notamment Rogue 1 et Rogue 2, ce qui limita les pertes de la Force Blizzard lors de cet engagement.

 
 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright

Publié dans Organisations | Laisser un commentaire

Médecin (Impérial)

Origines : Empire Galactique
Fonctions : Soin des blessés sur les champs de bataille
Leaders : Inconnus 
 
   
  Intégrés au début de la Guerre civile Galactique dans les forces impériales, les médecins étaient chargés de soigner les blessures des stormtroopers et des autres unités pendant les combats. Ils avaient toujours des réserves de bacta sur eux, ainsi que le matériel thérapeutique essentiel. Quand ils devaient se défendre, ils utilisaient leur fusil blaster E-11 avec une précision étonnante, puisqu’ils avaient été particulièrement bien entraînés dans ce domaine.

  Rares étaient ceux qui furent déployés pendant le conflit qui opposait le régime en place à l’Alliance Rebelle. En vérité, malgré leur importance, ils n’étaient présents que sur des champs de bataille de second plan. C’est ainsi qu’on les trouvait sur Raxus Prime, la planète-décharge, quelques années standard avant la bataille de Yavin. Là, ils suppléaient les troupes impériales en les soignant immédiatement sur les terrains où se déroulaient les rixes avec la population locale ou les défenseurs lourds à la solde de Drexl Roosh par exemple.

  Les médecins portaient un uniforme semblable à celui que portaient les pilotes de TR-TT et, plus généralement, les membres de l’infanterie. Leur casque dévoilait ainsi leur visage, à l’exception de leurs oreilles et de leur crâne ; il était composé d’une visière leur permettant de discerner les obstacles même lorsque la nuit était tombée. Ces unités revêtaient une simple cuirasse grise et un pantalon sombre tout aussi modeste, que venaient compléter respectivement des gants et des bottes d’un noir ébène.

  Dès qu’ils repéraient un soldat infirme, les médecins s’efforçaient de le mettre à l’écart de la bataille en se gardant de le mutiler davantage. Ensuite, ils se baissaient et leur apportaient les soins nécessaires, en leur administrant quelques doses de bacta. S’ils étaient amenés eux-mêmes à être attaqués, ils n’hésitaient jamais à dégainer leur fusil, d’autant qu’ils constituaient des cibles capitales pour l’ennemi. Sans eux, en effet, le blessé, quand il n’était pas abandonné, devait être transporté jusqu’à la base afin qu’il fût placé, selon les cas, dans une cuve ou pris en charges par le droÏde idoine.

  L’Empire s’intéressa à la planète fongique Felucia, car les autochtones, sensibles à la Force, devaient être exterminés. Là encore, du fait du danger que représentaient les natifs, il fallut déployer les médecins de l’armée pour les situations périlleuses. De même, ils côtoyaient leurs alliés sur Kashyyyk et étaient fréquemment confrontés aux Wookies. Quelques-uns se trouvaient sur l’Etoile de la Mort alors en construction à l’aube de la Guerre Civile Galactique. Leur rôle étant limité en ces lieux, ils assumaient souvent un rôle de surveillance.

  Pendant et après sa formation, Galen Marek croisa nombre de ces unités. Ce fut le cas peu avant son duel contre Maris Brood, mais encore lors de sa seconde mission sur Raxus Prime et de sa visite de la station spatiale de l’Empire, il en rencontra d’autres. Comme il préférait ne laisser aucune trace de sa présence, toutes les recrues qui s’opposèrent à lui furent tuées. Dans la suite du conflit, l’Empereur Palpatine n’eut guère recours aux médecins, sauf lorsque la situation l’exigeait.

 
 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright

Publié dans Organisations | Laisser un commentaire

Nova Stihl

 
Espèce : Humain
Année de Naissance : Inconnue
Année de Décès : 0 AvBY, Etoile de la Mort I, Système de Yavin
Origine : Corellia 
Taille : Inconnue
Fonction : Sergent de la Garde Impériale
Armes : BlasTech Fusil Blaster E-11
            Teräs Käsi
Vaisseau : Etoile de la Mort
Affiliation : Empire Galactique 
   
  L’Empire Galactique, en tant que puissance dominante dans la Galaxie, comprenait au cœur de son Armée des milliers de soldats entraînés. Théoriquement identiques, certains se détachaient toutefois de la masse grâce à leurs compétences tactiques ou martiales. Par exemple, Nova Stihl, simple garde des zones de détention impériale, était un véritable maître en Teräs Käsi.

  On ignore les détails de sa vie et de son apprentissage de cet art martial aussi renommé que redoutable, s’il s’entraîna sur Bunduki ou ailleurs mais toujours est-il que son travail aussi acharné qu’épuisant lui permit de devenir l’un des meilleurs dans son domaine. Ainsi préparé et aidé de ce qu’il appelait le « Blink », une sorte de sixième sens qui lui permettait de deviner les intentions de ses adversaires, ce garde apparemment ordinaire devint deux fois champion de la Flotte Impériale, et vice-champion à deux autres reprises.

  Puis ces années fastes s’arrêtèrent lorsqu’il fut envoyé sur Despayre pour surveiller les pires criminels de la Galaxie. Entouré de meurtriers en tout genre, il y vécut globalement sans problème, excepté quelques cauchemars extrêmement réalistes, grâce à deux activités : il préserva sa santé mentale en se plongeant dans des traités philosophiques dont il était un grand amateur et il instaura des cours de close-combat.

  En tant que professeur, il enseigna les bases de l’auto-défense aux prisonniers les plus faibles ainsi qu’à certains de ses collègues, ce qui lui valut de tisser des liens presque amicaux avec certains tels Celot Ratua Dil qui l’assistait parfois pour des démonstrations. En outre, son travail efficace, ajouté à ses heures de services, lui permit de diminuer grandement les crimes et autres formes de violences sur le monde-prison.

  Et ceci s’acheva finalement quand ses supérieurs décidèrent de l’affecter à la station de combat en construction au-dessus de Despayre : l’Etoile de la Mort. Il fut en charge d’une équipe et recommença rapidement à donner des cours de Teräs Käsi. Toutefois, sa vie ne se déroula pas aussi paisiblement qu’il l’aurait espéré car ses cauchemars se multiplièrent, lui montrant la poursuite d’un contrebandier dans les coursives de la station ou sa propre mort selon différentes versions.

  Il fit également connaissance avec Rodo, le videur de la cantina du « Cœur Dur », en qui il reconnut un combattant hors pair. Il eut d’ailleurs confirmation de cette impression lorsque ce dernier vint le défier à l’issue de l’un de ses cours. Le combat, s’il fut intense et serré, se termina très vite sur une égalité flagrante, les deux adversaires étant de force égale malgré des techniques différentes.

  Une amitié forte naquit entre eux, mais elle ne lui permit pas de faire cesser ses cauchemars qui empirèrent et troublèrent tant son sommeil qu’il résolut de voir un médecin. Il alla donc parler de ses problèmes à Kornell Divini qui l’examina entièrement. Les analyses révélèrent chez Nova un taux de midi-chloriens deux fois supérieur à la moyenne, avec près de cinq milles de ces organites par cellule. Le chirurgien lui apprit alors que ce taux était responsable du « Blink », en réalité la Force, et que ses cauchemars provenaient certainement de visions qu’il devait pouvoir surmonter avec des somnifères.

  Malheureusement pour Nova, les médicaments ne suffirent pas à vaincre la Force et il fut réveillé en sursaut lorsque le superlaser fut testé sur Despayre, incinérant toute vie à la surface de la planète. Peu après cet évènement, sa vie s’accéléra. Il retrouva tout d’abord Ratua, qui s’était évadé, au Cœur Dur mais il ne le dénonça pas, s’en faisant plutôt un ami. Il entama aussi des recherches sur la Force avec l’aide de l’archiviste en chef de la station, Atour Riten.

  Toutefois, plus que ses connaissances, ce fut son cercle d’ami qui s’agrandit à la suite de la destruction d’Alderaan par l’Étoile de la Mort. Cet acte le secoua profondément psychologique et physiquement, en partie à cause de la véritable onde de choc que cela déclencha dans la Force, suffisante pour lui faire perdre connaissance. Dégouté de l’Empire qu’il avait à la base rejoint volontairement, il accepta le premier la proposition de Riten de fuir la station.

  A peine eut-il quitté le petit groupe de dissidents qu’il dut regrouper son escouade pour enrayer à une tentative d’évasion dans le bloc de détention AA-23. Cependant, à sa grande surprise, il se retrouva à réaliser l’un de ses rêves en tombant nez à nez avec un contrebandier qui poursuivait d’autres soldats. Nova prit la tête de ses hommes et vit l’Humain rejoindre un Wookie dans sa fuite. Le garde les suivit sans grande conviction, sachant grâce à la Force qu’ils devaient fuir, et retarda sciemment les Impériaux en prétendant qu’une porte anti-explosion était bloquée puis en les menant dans la mauvaise direction à un embranchement.

Peu de temps après cet épisode, la fuite devint possible. Dès que l’Étoile de la Mort arriva dans le système de Yavin, Riten l’avertit qu’il était temps de rejoindre les autres aussi retrouva-t-il Memah Roothes, Rodo, Ratua, Divini, Villian Dance et Teela Kaarz. Le groupe devait emprunter une navette médicale mais dont l’accès était surveillé.

   En un rien de temps, le garde et le videur neutralisèrent les soldats mais une quinzaine d’autres débarquèrent pour les arrêter. Nova tenta de les convaincre d’un danger mais le combat fut inévitable, aussi décida-t-il de rester avec Rodo pour permettre à leurs amis de fuir.

  Ratua assomma l’Impérial le plus dangereux, blaster dégainé, puis les laissa combattre. La lutte fut inégale mais, étant dans une situation de combat rapproché, les deux combattants tuèrent ou blessèrent la moitié de leurs adversaires en quelques instants. Finalement, Nova s’aperçut qu’il réalisait la deuxième de ses visions, sa mort étant imminente. Finalement, ses ennemis eurent la place d’utiliser leurs armes. L’un des soldats abattit Rodo à bout portant, juste avant que Nova remarque le blaster braqué sur sa tête. En dépit de ses réflexes améliorés par la Force, il n’eut pas le temps d’esquiver mais permit à ses amis d’éviter un sort similaire grâce à son sacrifice.

 
 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright
Publié dans Personnages | Laisser un commentaire

Memah Roothes

 
Espèce : Twi’Lek
Année de Naissance : Inconnue
Année de Décès : Inconnue
Origine : Ryloth 
Taille : Inconnue
Fonction : Barmaid
Armes : Blaster Paralysant
Vaisseau : Première Etoile de la Mort
Affiliation : Empire Galactique
                Alliance Rebelle 
   
  Au cours du règne de l’Empereur Palpatine, la vie de milliards de personnes fut perturbée à un niveau plus ou moins élevé, que se soit par le régime en place ou par ses « armes absolues ». Pour d’autres, tels que Memah Roothes, les deux furent mis en cause. Cette Twi’lek vint au monde sur Ryloth des années avant la Guerre des Clones, et elle y grandit pour devenir une magnifique jeune femme. Cependant, contrairement à bon nombre de ses congénères, elle ne choisit pas un obscur emploi de danseuse en quittant sa planète mais devint barmaid.

  Après quelques aventures hasardeuses, elle arriva sur Coruscant pour gérer une cantina nommée « le Cœur Percé ». Au bout de quatre ans, elle réussit à la reprendre afin de se mettre à son compte. Elle vécut sur le rythme de sa cantina, se passant quasiment de toute vie non professionnelle en dehors de son sport quotidien, ce qui ne l’empêcha pas de devenir très proche de son videur, Rodo. Il semble même qu’il était son meilleur ami.

  Néanmoins, cette vie s’acheva brutalement lorsque, le lendemain d’un problème d’approvisionnement étrangement généralisé à son niveau de la cité, son bar brûla dans un incendie de source indéterminée. Peu après, Memah fut abordée par un agent de l’Empire qui lui proposa de travailler dans une nouvelle cantina sur une base militaire secrète, contre des primes et un pourcentage aux bénéfices. La Twi’lek hésita mais elle et Rodo acceptèrent finalement.

  Ils se rendirent donc ensemble dans le système d’Horuz, où se construisait la première Étoile de la Mort. Rapidement, les deux amis purent s’installer dans leur nouveau lieu de travail que Memah baptisa « le Cœur Dur » en souvenir de sa précédente cantina et, après le bilan médical réglementaire au cours duquel elle rencontra Kornell Divini, elle put enfin ouvrir son bar.

  Celui-ci eut un succès certain, rassemblant principalement des soldats, une clientèle assez calme en général mais une partie était plus atypique. Elle fit donc connaissance avec Celot Ratua Dil, un Zélosien. Malgré sa méfiance à l’égard de ce détenu en fuite dont elle n’avait trouvé aucune trace officielle, elle tomba sous le charme de « Yeux-Verts » et ils commencèrent à sortir ensemble en dehors de ses heures de travail.

  Au bout d’un certain temps, Ratua lui montra l’objet de l’un de ses nombreux trafics à bord de la station et lui permit d’assister, accidentellement, à l’utilisation du superlaser de l’Étoile de la Mort sur Despayre. Cet évènement les choqua, ce qui fit baisser la vigilance du Zélosien et Memah, ainsi que Divini, furent les témoins privilégiés des retrouvailles tendues entre Ratua et son ancien garde, Nova Stihl.

  Le quatuor, avec Rodo, forma un groupe d’amis, qui s’élargit à la suite de la destruction d’Alderaan, réunissant de nouvelles personnes dégoûtées de l’Empire : Villian Dance, Teela Kaarz et Atour Riten. Ensembles, ils fomentèrent un plan pour quitter la station à la première occasion, qu’ils saisirent lorsque l’Étoile de la Mort arriva dans le système de Yavin. Riten, depuis ses archives, prévint Ratua qu’il était temps de rejoindre la navette qui devait les évacuer et le contrebandier relaya le message à sa compagne et Rodo.

  Malheureusement pour eux, il y eut quelques contretemps, dont l’arrivée de gardes qui contraignirent Nova et Rodo à se sacrifier pour permettre au reste du groupe de partir. Memah ne put qu’assister aux évènements et trembler comme ses amis lorsqu’ils furent pris en chasse par Dark Vador en personne. Malgré cela, ils purent tout de même fuir car, dans un laps de temps infime, le Seigneur Sith décida de traquer un vaisseau plus intéressant et la station explosa soudainement.

  Comme les autres survivants du groupe, Memah dut alors décider de son destin. Elle envisagea de rouvrir une cantina pour le compte de l’Alliance Rebelle, alors que Ratua lui révéla sa fortune familiale en lui proposant de vivre avec lui. On ignore la décision qu’elle finit par prendre, mais nul doute qu’elle sut faire le choix qui leur permit de vivre ensemble.

 
 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright

Publié dans Personnages | Laisser un commentaire

Mouse

 
Espèce : Duro
Année de Naissance : Inconnue
Année de Décès : 0 ApBY (8 mois ApBY) Kalist VI
Origine : Inconnue 
Taille : Inconnue
Fonction : Soldat
Armes : Fusil blaster BlasTech E-11
Vaisseau : Aucun
Affiliation : Alliance Rebelle 
   
  Mouse était un des soldats rebelles qui participèrent à la libération de Jorin Sol sur Kalist VI. Embarqué à bord du ravitailleur Les Jumeaux de Nuna sous les ordres du capitaine Harran, la première partie de sa mission consista en l’élimination des stormtroopers impériaux placés en faction devant le vaisseau. Pendant que certains de ses camarades prenaient la place des impériaux, et que d’autres faisaient des repérages en vue de l’opération de sauvetage, lui repérait l’endroit ou Jorin Sol était détenu. Étant le seul non-humain du groupe, il éprouvait des difficultés à porter l’armure des commandos qui n’était pas vraiment taillée pour un membre de son espèce. Cependant, il ne se plaignait pas, le Duro était d’un tempérament conciliant et accomplissait sa mission avec zèle.

  Quand Basso et Able découvrirent que les travailleurs de la station étaient des esclaves, pour la plupart des prisonniers de guerre, Mouse fut d’avis de tenter de les sauver ou de mourir en faisant de son mieux pour le faire ; il ne pouvait « tourner le dos à tant de ses frères ». Il fut volontaire pour placer les derniers explosifs nécessaires à l’opération et s’engagea seul dans les couloirs de la base impériale.

  Malheureusement, le reste des opérations ne se déroula pas selon le plan, Jorin Sol fut déplacé plus tôt que prévu par les impériaux, obligeant le capitaine Harran à rompre le silence radio pour prévenir Mouse. Le stormtrooper qui parlait tout seul en posant des explosifs attira l’attention et le Duro fut rapidement encerclé par trois stormtroopers et un soldat de la marine. Désarmé, il fut sommé de retiré son casque. Heureusement l’effet de surprise joua en sa faveur : les soldats ne s’attendait pas à se trouver face à face avec un non-humain. Mouse profita de cet instant d’étonnement pour prendre la fuite après s’être servi de son casque comme d’une matraque pour assommer le soldat de la marine.

  Poursuivi dans les corridors de la base, Mouse trouva un endroit pour se cacher un moment et, se sachant pris, déclencha les explosifs qu’il avait placés : il créa ainsi la diversion nécessaire aux autres commandos rebelles. Malheureusement la télécommande d’activation à distance avait un système d’interface vocale : Mouse se fit donc repérer par les soldats de choc juste après avoir entrés les codes d’activation des explosifs, ils avaient entendu l’interface. Il fut abattu dans le dos par deux stormtroopers juste avant que la base ne soit secouée par les explosions. Il était mort en accomplissant son devoir comme il se l’était promis.

 
 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright

Publié dans Personnages | Laisser un commentaire

Villian « Vil » Dance

 
Espèce : Humain
Année de Naissance : Inconnue
Année de Décès : Inconnue
Origine : Corellia 
Taille : Inconnue
Fonction : Pilote de Chasse
Armes : Aucune
Vaisseau : Chasseur SFS TIE/ln Black 11
Affiliation : Empire Galactique
                Alliance Rebelle 
   
  La Marine Impériale, qui faisait de l’Empire la plus grande puissance militaire de la Galaxie, pouvait reposer sur des milliers de vaisseaux lourds ainsi que des centaines de milliers de chasseurs. Étant donné la fragilité des chasseurs TIE, dépourvus de systèmes de protection, les pilotes qui les maniaient se devaient d’être d’un bon niveau et Villian « Vil » Dance était l’un des meilleurs.

  Il s’engagea à un âge relativement jeune, idéaliste et avide de batailles livrées au nom de la justice. Il fit ses classes à la Cité Impériale sous les ordres de Vindoo Barvel, le meilleur pilote de l’Empire, avant d’être muté sur le Talon de Fer, un destroyer de classe Impérial affecté la protection de l’Etoile de la Mort. La station étant en construction en orbite de Despayre, monde perdu qui servait de prison aux pires criminels de la Galaxie, Vil n’eut rien d’autre à faire que de pratiquer des exercices avec son escadron durant des semaines.

  Son entraînement n’était toutefois pas inutile car, bien qu’il fût déjà très doué, il parvint à obtenir l’un des trois meilleurs temps à chaque simulation ou test. Ses compétences furent finalement mises à l’épreuve lorsque des prisonniers dérobèrent une des toutes nouvelles navettes Lambda. L’escadron Alpha fut chargé de faire rebrousser chemin aux fuyards, ce qu’ils refusèrent bien évidemment avant de tenter de combattre pour leur liberté. Vil fit alors ses premières victimes en détruisant la navette d’un unique tir.

  Il en tira initialement une grande fierté mais il en fit des cauchemars les nuits suivantes, bien qu’il ait tiré en légitime défense. Peu de temps après, ses états de service lui permirent d’être affecté à l’Etoile de la Mort où il s’inscrivit aux cours de close-combat de Nova Stihl, dans l’espoir d’améliorer encore ses réflexes déjà excellents. Son entraînement lui permit de s’améliorer, gagnant en vitesse et précision, et, après deux mois il atteignit le statut de dix-neuvième pilote de la Marine Impériale, devançant plus de deux cent trente milles de ses collègues.

  Ses excellents résultats ne lui permirent toutefois pas d’éviter une mort au sein de son escadron, lorsque l’un de ses nouveaux pilotes désobéit à ses ordres en s’exerçant au tir contre un drone. Son imprudence lui coûta la vie, sous le regard impuissant de Vil qui en fut rudement secoué. Plus le temps passa, plus son affectation le déçut, en particulier après une attaque rebelle sur la station. Son escadron fut en première ligne mais le combat tourna au massacre car les insurgés se défendaient à peine en avançant vers la station. A l’issue de la bataille, le jeune homme était devenu un Double As avec vingt ennemis abattus, mais il n’en ressentit aucune fierté.

  Toutefois, sa vie prit une tournure assez agréable à peu près à la même époque, lorsqu’il fit un pari avec des amis qui se détendaient à la cantina du Coeur Dur. Relevant le défi, il intervint pour aider une jeune femme, Teela Kaarz, qui était harcelée par un ouvrier ivre. Cette rencontre atypique marqua le début d’une relation non moins banale entre une prisonnière et un pilote qui risquait sa vie à chaque sortie. Au fur et à mesure, ils évoluèrent vers une relation qui dépassait de loin le défi initial et Vil n’hésitait pas à dépenser une grande part de sa solde pour elle, sous prétexte qu’il risquait de ne pas pouvoir s’en servir après la prochaine bataille.

  Il continua tout de même à servir l’Empire avec zèle, du moins jusqu’à ce que le superlaser de la station soit véritablement testé. Il fut dégoûté des agissements de son camp qui avait osé anéantir Despayre et Alderaan. Vil et sa compagne saisirent donc tout naturellement la chance qui leur fut offerte par Atour Riten, le chef bibliothécaire ayant proposé de fuir la station à un petit groupe d’individus écœurés par l’Empire : Nova Stihl, Kornell Divini, Memah Roothes, Celot Ratua Dil et Rodo qui acceptèrent également de participer à la fuite.

  L’occasion de réaliser leur plan leur fut donnée alors que l’Etoile de la Mort arrivait dans le système de Yavin. Riten prévint le jeune pilote qu’il était temps de rejoindre le reste du groupe pour quitter la station. Il y eu malheureusement quelques accrocs dans le plan qui forcèrent le bibliothécaire à rester à son bureau au lieu de les suivre, puis Rodo et Stihl restèrent en arrière quand des gardes tentèrent de les arrêter, se sacrifiant pour leurs amis.

  Finalement, ils parvinrent à monter à bord d’une navette médicale dont Vil prit les commandes. Il dut ensuite faire appel à toutes ses ressources pour éviter qu’ils ne se fassent intercepter, et donc détruire, par Dark Vador en personne. Toutefois, alors que le jeune pilote avait épuisé toutes ses astuces, le Seigneur Sith se désintéressa d’eux au profit d’un pilote rebelle puissant dans la Force, les laissant aux prises avec un rayon tracteur.

  Désespéré, Vil poussa les moteurs au maximum, sans obtenir le moindre effet, jusqu’à ce que la station et le rayon qui les retenait disparaissent en même temps dans une formidable explosion. Les survivants du petit groupe décidèrent alors de leur destin et il décida d’offrir une nouvelle vie à Teela qu’il demanda en mariage, avant qu’ils ne proposent leurs dons à la Rébellion.

 
 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright
Publié dans Personnages | Laisser un commentaire

Urai Fen

 
Espèce : Talortai
Année de Naissance : env. 4000 AvBY
Année de Décès : Inconnue
Origine : Inconnue 
Taille : Inconnue
Fonction : Lieutenant de Tyber Zann
Armes : 2 Lames Lourdes
Vaisseau : Aucun
Affiliation : Consortium de Zann 
   
  Urai Fen était un puissant guerrier Talortai ayant vécu durant la Guerre Civile Galactique mais prétendant avoir connu les Guerres Sith 4000 ans plus tôt. Vrai ou pas, Urai était immortel comme tous ses congénères et pouvait se régénérer rapidement en cas de blessure. De ce fait, il avait un goût très prononcé pour le combat au corps à corps et n’utilisait pas de blaster. Ses lames gigantesques, qu’il tenait à chaque main, pouvaient transpercer presque tous les blindages, ce qui lui donnait un avantage considérable même contre des véhicules.

  Pour une raison totalement inconnue, Urai Fenn mit sa loyauté au profit du seigneur du crime Tyber Zann. Les motivations d’Urai étaient obscures (peut-être qu’il admirait juste le génie de Tyber ?) mais il ne donna jamais de raisons à Tyber de douter, ce qui faisait que ce dernier avait une confiance aveugle en lui, chose assez surprenante puisque Tyber était à la limite de la paranoïa. C’est cette dévotion qui permit à Tyber de relancer son empire du crime après son emprisonnement.

  Tyber Zann avait en effet monté le Consortium de Zann, un empire criminel s’étendant sur de nombreux mondes, mais il fut démantelé après que Zann ait voulu doubler son partenaire Jabba le Hutt. Jabba avait en effet découvert un artefact très ancien et souhaitait le vendre à l’Empire. Zann sentit que l’artefact valait plus que ça et le vola. Lorsque Jabba s’en rendit compte, il tendit un piège à Zann, qui fut capturé par l’Empire et envoyé dans les mines d’épice de Kessel. Mais Zann avait tout prévu : il avait confié l’artefact à Urai et lui avait demandé de se cacher en attendant qu’il soit libéré.

  Urai Fen obéit. Le Consortium fut démantelé, mais Urai conserva quelques fragments notamment sur Kamino. Il garda l’artefact avec lui pendant tout ce temps. Bientôt arriva l’occasion d’en savoir plus sur cet objet qui l’intriguait. Jabba, désireux de voir Zann mort, le fit libérer de sa prison de Kessel et mit une énorme prime sur sa tête. Zann en profita pour contacter Urai et lui demander de venir le chercher avant qu’il soit trop tard. Il ne fallut d’ailleurs pas longtemps pour qu’un chasseur de prime vienne s’en prendre à Tyber, mais Urai arriva à temps pour le sauver.

  Urai remit à Zann son Coupé Spécial, qu’il avait amélioré, et se servit de son module de camouflage optique pour l’aider à quitter la prison. Zann libéra les autres prisonniers et profita de la confusion pour rejoindre le transport avec lequel Urai était arrivé : le Faucon Millenium, commandé par Han Solo et Chewbacca. Malgré les protestations de ces derniers, Urai et Zann furent tirés de Kessel. Ils rejoignirent alors l’une de leurs places fortes sur Ryloth.

  Là, ils purent relancer totalement le Consortium de Zann. Urai fut chargé d’intimider les autorités Noghri afin qu’Honoghr soit l’une de leurs bases de départ pour la corruption. A partir de là, Urai put aider le Consortium à s’étendre à des dizaines de monde, en pratiquant allègrement le piratage, le marché noir, le racket, l’esclavage… Ils se heurtèrent parfois à l’Empire et aux Rebelles, mais parvinrent toujours à mettre leurs plans à exécution.

  Les forces du Consortium grossirent, alors que Zann et Urai parvinrent à mettre la main sur des usines de droïdekas sur Hypori, oubliées depuis la Guerre des Clones. Au passage, la puissance de Zann parvint à faire suffisamment peur à Jabba pour que ce dernier accepte de laisser Zann tranquille et d’ôter la prime placée sur sa tête. Après cela, Urai expliqua la vraie nature de l’artefact à Zann.

  Il s’agissait d’un Holocron Sith, qui datait de la Grande Guerres des Sith et qui pouvait contenir des informations menant à un immense pouvoir. Bien qu’Urai connaisse pertinemment la nature de l’objet, il était incapable de le décrypter. Zann eut alors l’information comme quoi l’Empire cachait des choses sur Dathomir. Urai lui apprit que les Sœurs de la Nuit s’y trouvaient et qu’elles pouvaient potentiellement décrypter l’holocron. Il fut alors décidé de leur rendre visite.

  Après avoir détruit plusieurs prisons et libéré des Sœurs de la Nuit, ils finirent par tomber sur l’une de leurs dirigeantes, Silri. La Sœur de la Nuit était perfide et emplie du Côté Obscur, une chose qu’Urai n’appréciait pas. Comme il le révéla à Zann, son espèce était très sensible à la Force, mais elle n’avait rien à voir avec les Jedi et les Sith. Tout dans son instinct et dans son expérience lui recommandait de ne pas faire confiance à Silri. Mais Zann ne l’écoutait pas, trop confiant de son emprise sur la Sorcière.

  Silri découvrit que l’artefact était une carte conduisant vers un trésor Sith d’une valeur inestimable. Zann laissa de côté cette information quelques temps, afin de développer son Consortium et de piller les richesses de Palpatine, alors tué suite à la Bataille d’Endor. Silri en profita pour voler l’artefact et partir seule à la recherche du trésor, comme l’avait prédit Urai.

  On ignore ce qu’il advint du Consortium et de Silri après ça. Etant donné qu’on ait plus entendu parler de Zann, il est probable qu’il soit tombé en désuétude aussi vite qu’il était monté au pouvoir. Quant à Urai Fen, rien n’indique ce qu’il a pu devenir, il est possible qu’il ait continué à arpenter la Galaxie, mais également envisageable qu’il fut anéanti avec le Consortium.

 
 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright
 
Publié dans Personnages | Laisser un commentaire

Warb Null

Espèce : Humain (à l’origine)
Année de Naissance : Inconnue (né Shas Dovos)
Année de Décès : 3998 AvBY Onderon
Origine : Onderon 
Taille : Inconnue
Fonction : Champion des Naddistes
Armes : 1 Sabre Laser (Lame Verte)
Vaisseau : Machine de guerre Naddiste
Maîtres connus : Aucun
Apprentis connus : Aucun
Affiliation : Naddistes
   
  A l’origine, Warb Null, champion des Naddistes, se nommait Shas Dovos et était un sérieux étudiant en métallurgie d’Iziz. Dans sa jeunesse, il avait dérobé un ouvrage Sith vieux de mille ans et les secrets que celui-ci contenait étaient rapidement devenus une obsession pour lui, au point qu’il avait fini par se désintéresser de tous les autres aspects de sa vie.

  Dix ans après avoir trouvé le livre, Dovos ressentit l’envie irrépressible de construire une armure et durant quatre jours, il travailla sans relâche, ignorant la douleur et la fatigue. Quand il eut achevé son œuvre, il trouva l’armure parfaite mais commença à éprouver des doutes : était-il digne de porter une telle merveille alors qu’il ne possédait pas la maîtrise de la magie Sith ? Puis, il pensa que sans lui, jamais l’armure n’aurait été créée et qu’il était donc le seul à pouvoir la revêtir.

  Ce fut à ce moment qu’une voix l’encouragea à porter l’armure. Le spectre d’un être appartenant à une race qui lui était inconnue lui apparut alors et lui révéla qu’il était le gardien de l’ouvrage. L’être, qui était en fait un membre de l’ancienne race Sith, lui apprit que l’armure serait sa nouvelle peau et avant que Dovos ait pu comprendre ces propos étranges, le spectre utilisa la sorcellerie Sith pour faire fusionner l’âme de Shas Dovos avec l’armure, donnant ainsi naissance à Warb Null. Ce dernier conserva peu des souvenirs de Dovos et il était plus une créature du Côté Obscur qu’un être pensant…

  Warb Null fut à la fois un guerrier exceptionnel et un redoutable utilisateur du Côté Obscur de la Force. Les Jedi découvrirent ce redoutable ennemi en –3998 lorsque des Naddistes et des soldats qui leur étaient demeurés loyaux attaquèrent la procession funéraire qui devait conduire les sarcophages de Freedon Nadd et de la reine Amanoa sur Dxun. Alors que Null retenait les Jedi, armé d’un sabre-laser, les dissidents firent semblants de vouloir capturer la jeune reine Galia avant de s’emparer de leur véritable objectif : les sarcophages. Dès que ce fut fait, Null et ses compagnons se replièrent dans leur machine de guerre qui plongea dans le sol et disparut, mettant ainsi fin à la 2ème Bataille d’Onderon.

  Peu après, Galia conduisit Maître Arca Jeth et son élève Ulic Qel Droma auprès de son père, le roi Ommin, dans l’espoir d’en apprendre plus sur le Côté Obscur et les Naddistes. Le roi leur dévoila alors sa véritable nature, celle du chef des Naddistes et invoqua l’esprit de son ancêtre Freedon Nadd. Alors qu’Ommin utilisait la sorcellerie Sith pour terrasser Arca et tentait de corrompre sa fille, Warb Null apparut avec plusieurs guerriers et tenta de capturer la reine. Ulic Qel-Droma la défendit au cours d’un duel d’une grande intensité et parvint à fendre en deux le guerrier à l’armure. Malgré sa victoire sur un redoutable adversaire, le jeune Jedi n’en ressentit aucune satisfaction car Ommin était parvenu à s’enfuir en emportant le corps inanimé d’Arca. 

 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright

Publié dans Personnages | Laisser un commentaire

Ros Lai

Espèce : Humaine
Année de Naissance : Inconnue
Année de Décès : Inconnue
Origine : Dathomir 
Taille : Inconnue
Fonction : Inconnue
Armes : Cutter Laser
Vaisseau : Aucun
Affiliation : Soeurs de la Nuit
   
  Fruit d’une union entre une Sœur de la Nuit, la matriarche Zalem, et d’un Jedi, Ros Lai fut élevée sur Dathomir dans une société exclusivement féminine où les hommes ne sont considérés que comme des reproducteurs visant à renouveler les générations.
  Malheureusement, Ros Lai se rendit vite compte que sa génitrice ne la portait pas dans son cœur. Rejetée par Zalem à cause de la laideur de sa fille, la matriarche assassina le malheureux Jedi puisque celui-ci n’avait plus aucune utilité. Alors, Ros vécut seule, loin des autres jeunes filles qui la dédaignaient. Seuls les mâles esclaves avaient de la sympathie pour elle puisqu’ils vivaient également une situation difficile.

  Cette affection pour le sexe opposé fut l’une des causes qui poussa la jeune femme à accueillir décemment Quinlan Vos, qui avait été envoyé sur Dathomir sur ordre du Conseil Jedi. La jeune fille prouva rapidement qu’elle était de ceux qui s’accrochaient à la vie : elle échappa à une attaque d’une Sœur de la Nuit d’un clan adverse et vomit le ver artériel que Zalem avait tenté de lui faire ingurgiter.
  Quelques temps plus tard, la jeune femme révéla son véritable visage qui était le strict opposé de la laideur qu’elle générait par la Force. Les raisons qui l’ont poussé à avoir se comportement sont assez flous, toutefois il est probable qu’elle eut recours à ce stratagème lorsqu’elle apprit l’existence d’un système de combat très ancien qui pouvait projeter des ondes d’énergies suffisamment puissantes pour pulvériser des planètes.

  Quinlan Vos, qui connaissait alors l’histoire, tenta d’empêcher Ros Lai d’avoir accès à cette arme mais la jeune femme était déterminée et n’hésita pas à se servir de ses capacités pour étrangler le Jedi. Ce dernier eut toutefois droit à un répit puisque d’autres Sœurs de la Nuit découvrirent l’identité de la fille de Zalem.
  Les deux jeunes gens furent conduits devant Zalem, qui tenta de tuer Vos de la même manière qu’elle avait essayé d’abattre sa fille. Ros Lai se servit de la Force pour faire croire à l’assistance que le Maître Jedi était bien mort tandis qu’elle le sauvait en lui faisant avaler un peu de son sang dans le but d’éliminer le ver. Ensemble, ils se dirigèrent vers le centre de contrôle de l’arme, la jeune femme toujours décidée à détruire Coruscant.

  Mais Quinlan Vos, malgré le fait qu’elle lui ait sauvé la vie, ne pouvait pas se résigner à la laisser faire. Il la vainquit et la ramena de force sur la planète capitale où elle fut enfermée en attendant un jugement.

 
 
 Ces informations sont la propriété de
Star Wars Holonet 2009 Copyright

Publié dans Personnages | Laisser un commentaire